• Connectez-vous

Soirée Blockchain

  • 11 oct. 2018
  • -
  • Catégorie : Conférence
  • -
  • Auteur : Morgane BROCHIER
  • -
  • Vu : 74 fois
Soirée Blockchain

La soirée de gala organisée par L’European-American Chamber of Commerce de Rhône-Alpes Auvergne le mardi 9 octobre à l’Hôtel de Région rassemblait 5 speakers (français et américains) et une quarantaine de spectateurs.


L’objectif de cette soirée était d’expliquer le principe de la blockchain et de son potentiel afin que les personnes présentent puissent projeter de l’adapter/l’utiliser dans leurs secteurs respectifs.

La soirée se composait d’une conférence, un cocktail et un dîner de gala.

La conférence a commencé avec une vidéo explicative de la blockchain, laissant place aux speakers d’expliquer, présenter la blockchain sous un autre angle.

Donald UPSON fondateur et président de la direction des entreprises gouvernementales Forum / CES Government, a été le premier à prendre la parole en faisant un parallèle intéressant entre les débuts de l’informatique et la blockchain avec tous les impacts que cette industrie vieille de 25 ans a eus sur notre société.

Donald a donné des points de repère pour comprendre et saisir l’ampleur du phénomène blockchain. En rappelant notamment qu’il a fallu 50 ans pour qu’1 million de personnes écoutent la radio, la crypto avait déjà 10 millions d’utilisateurs au moment où elle soufflait sa dixième bougie.

UPSON, a terminé sa présentation en expriment sa vision pour la blockchain qui, selon lui sera partout où il y a besoin de traçabilité et de sécurisation de données.

Il s’en est suivi la présentation de Gilbert REVEILLON président du groupe d’expertise Mobile Loov, qui était plutôt portée sur les différences de régulations, conséquences des différentes cultures. En chine par exemple, l’utilisation des données personnelles par des institutions n’est pas un problème qu’elle bénéficie à la communauté (comme pour prévenir le terrorisme par exemple). Les États-Unis ont une philosophie différente, il est toléré d’utiliser les données d’utilisateurs tant qu’elle génère des profits. En France au contraire, l’utilisation de ces données fait peur, et inquiète l’utilisateur plus que dans les pays cités précédemment.

Une autre intervention très intéressante, était celle de Naeem KHAN, Chef mondial de la finance, du commerce international et des transactions bancaires au Crédit Agricole. Qui a posé une question simple : comment les banques peuvent en tirer profit ? En citant les travaux du Crédit Agricole avec la blockchain.

Slide la présentation de Naeem Khan; Source de la photo pixelisée: Roméo VEGA

C’est là que l’on a pu découvrir que le CA (Crédit Agricole) avait déjà lancé 4 expérimentations avec la blockchain comprenant un moyen de paiement intercontinental supporté par Ripple.

Céline MOILLE avocate et partenaire du cabinet Yellaw a ensuite fait le point sur la régulation des crypto en France et dans d’autres pays. Pour résumé, Malte mène la dance et, est en passe de devenir la « crypto island » (traduisez île de la crypto) et pour ce qui est de la France, le gouvernement souhaite faire du pays une terre d’accueil pour ce secteur, mais des questions persistent, par exemple :

Comment créer un compte bancaire en crypto ? Pas si facile, mais certains pays ont déjà trouvé la réponse…

Comment la blockchain va se mettre en adéquation avec la RGPD ? Les règles de consommations ? etc.

Pour clore cette conférence, Morgan SCHLEIDT PDG et co-fondateur de la startup REWARD VISION nous a présenté son projet. REWARD veut encourager la collaboration entre les employés d’une entreprise en leurs offrants la possibilité de « remercier » avec des tokens inscrits sur une blockchain. Le but étant de repérer les entonnoirs dans les processus internes et mener des actions ciblées auprès des services ou personnes.

En bref, c’était un très bon évènement comme on voudrait en voir beaucoup plus. D’abord de par la variété des intervenants qui ont offert des points de vue et des références différentes de par leurs secteurs d’expertise qui, il me semble a permis au plus grand nombre de mieux saisir l’objectif et le potentiel de la blockchain.

Merci à nos 6 étudiants du CEFAM volontaires qui ont gentiment acceptés de donner un coup de main à l'organisation de cet événement:

Salomé DARME, Elfiane KARLSSON, Charlotte BUTTELLI, Stacy BOUCHER, Kévin FRAISSE, Lucas RICHARD,




Cet article n’est pas une recommandation d’investissement dans les cryptomonnaies et ICO. Ces investissements sont risqués et spéculatifs. VaTeFaireDécrypter publie des articles les plus objectifs possibles et ne peut être tenu pour responsable en cas de pertes liées à des placements de la part de ses lecteurs. VaTeFaireDécrypter ne fait pas garantie de l’exactitude des informations de ce document.

Auteur :
Morgane BROCHIER

Staff

Commentaires

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire